A propos

Letellier-Nakamura

Jean-Michel et Miki Letellier-Nakamura travaillent le papier depuis la fibre de mûrier. Ils exposent dans différents lieux et cette année entre autres au Festival des jardins de Chaumont sur Loire sur le thème Corps et âme. Leur jardin réalisé en collaboration avec Hélène Le Merdy, architecte et Michael Ripoche, ingénieur paysagiste reprend l’idéogramme de l’âme : TAMSHII en japonais, pour dessiner les allées de gravier blanc. Le jardin est en rapport avec le papier. En japonais Kami veur dire Dieu et aussi papier, d’ailleurs les japonais se servent du papier pour correspondre avec les Dieux en écrivant des petites phrases dans des papiers pliés et accrochés dans les arbres.

Miki a réalisé des oeuvres en fibres de mûrier (non battues). Cette fibre est le liber de l’arbre par où monte et descend la sève. Son travail consiste à mettre en évidence ce réseau (inconnu de tous sauf des spécialistes botaniques) en l’étirant puis à le mettre en volume pour créer des compositions. Sa source d’inspiration est la nature et les formes en général.

Jean-Michel réalise des panneaux de papiers qui sont soit des muraux soit insérés dans le verre feuilleté ou la résine.

Une application dans l’architecture se consulte sur le site translucides.fr

Jean-michel Letellier, artiste papier

Miki Nakamura, artiste fibres

Le Kozo: Miki Nakamura-Jean-Michel Letellier